Astuces

soigner et prevenir la chlamydiose/chlamydiae par son alimentation

chlamediose/Chlamydiae

Définition 

La chlamydiose – chlamydiae ou nommée à tort chlamydia désigne une infection sexuellement transmissible (IST) très fréquente due à une bactérie, chlamydiae Trachomatis.

Elle touche principalement les adolescents et les jeunes adultes.

Causes

La chlamydiose est causée par une maladie appelé chlamydiae Trachomatis. Elle se transmet principalement par voie sexuel : vaginale orogénitale et anale.

Les principaux facteurs de risque sont généralement :

  • Les rapports sexuels sans l’usage de préservatifs ;
  • Une multiplicité des partenaires sexuels ;
  • Avoir un partenaire sexuel qui a lui-même plusieurs autres partenaires sexuels.

Symptômes

Les symptômes de la chlamydiose surviennent généralement une semaine à un mois après la contraction de l’infection (quelques jours chez certain(e)s).

Les symptômes de la chlamydiose chez la femme

Une absence de symptômes est possible chez la femme. Toutefois lorsqu’ils sont présents, ils peuvent se manifester sous la forme de :

  • Douleurs abdominales et dans le bas ventre ;
  • Douleurs pendant les règles ou lors des rapports sexuels ;
  • Difficultés ou douleur lors de l’émission des urines ;
  • Saignement après les rapports sexuels ouen dehors des cycles menstruels ;
  • Emission d’urine fréquente et a petite quantité ;
  • Pertes vaginal blanchâtres ;
  • Douleurs rectales ;
  • Pharyngite ;
  • Parfois ; fièvre, frisson et vomissement.

Les symptômes de la chlamydiose chez l’homme

chlamydiae

Chez l’homme, la chlamydiose ne se manifeste pas :

  • Douleur ou difficultés lors de l’émission des urines ;
  • Emission d’urine fréquente et de petite quantité ;
  • Ecoulement urétral clair ou purulent ;
  • Testicules enfles et douloureux ;
  • Pharyngite ;
  • Rectite ;
  • Parfois, fièvre.

Chez les deux sexes ; il peut exister des manifestations articulaires et cutanées peu courantes mais possibles.

Conseils de prévention

Afin de prévenir l’apparition d’une chlamydiose, il est indispensable :

  • D’utiliser des préservatifs lors de chaque rapport sexuel ;
  • Délimiter le nombre de partenaires sexuels différents;
  • De s’informe sur le nombre de partenaire sexuels de son propre partenaire (surtout pas de mensonge😌).

Traitements

Le principal traitement de la chlamydiose consiste en prise unique ou pendant 7 à 21 jours, selon les cas, d’antibiotique. Les deux partenaires doivent être traites sans quoi les récidives sont presquecertaines.

La personne touchée doit s’abstenir de tout rapport sexuel jusqu’à la fin de son traitement et de celui de ses partenaires.

De nouveaux examens pour confirmer la guérison.Les personnes atteintes doivent réaliser de nouveaux examens afin de confirmer la guérison, lorsque les symptômes ont disparu.

Traitement par l’alimentation

  1. chlamydiaeAil :l’ail (garlic en anglais) est un antibactérien très puissant  et, par conséquent, cela réduit infection a chlamydia.
  2. chlamydioseHuile d’olive : l’huile d’olive quand instillée dans la cavité vaginal ou massé à l’organe reproducteur male contribue à réduire le chlamydia.
  3. chlamydiaeCurcuma (appelé djinja rouge) : le curcuma est un agent antibactérien et anti-infectieux excellent. Il est toute aussi efficace pour le chlamydia et les maladies sexuellement transmissibles.
  4. chlamydioseLes aliments riches en vitamine C ou riche en antioxydant : la vitamine C des aliments riches sont riches en vitamines et antioxydants qui améliorent l’immunité et réduisent l’infection a chlamydia. Les oranges, les citrons, pamplemousse etc…
  5. Réduirela consommation d’aliment sucre et des viandes rouges.
  6. chlamydioseManger les fruits et légumes a feuilles vertes.
  7. chlamydiaeEviter le tabac et l’alcool.

plus on partage, plus on possède. Voila le miracle! 

Leonard Nimoy

Ne quitte surtout pas la page sans faire un partage🤝.

Bonne guérison 🙏🏼🙏🏼 !!

Cliquez sur ce lien pour lire également comment éliminer naturellement les mycoses vaginales (démangeaison vaginal, pertes blanches).

 


Comment utiliser son téléphone mobile pour éviter le cancer

Ce qu’il faut savoir c’est que :

Jusqu’à ce jour aucune preuve scientifique convaincante ne permet de conclure que les utilisateurs de téléphones mobiles ont un risque accru de cancer. Cependant, certaines données issues des résultats préliminaires de l’étude Interphone incite à la prudence.

Beaucoup d’incertitude planent aujourd’hui sur les ondes électromagnétiques émises par les téléphones portables et les antennes relais. En conséquence, de nombreuses études ont été ou sont conduites à travers le monde pour élucider les problèmes de santé qui seraient potentiellement liés à leur utilisation.

Pour l’heure ; seules les ondes de très basse fréquence (0-300MHz) ont été reconnues a risque de cancer du sang chez l’enfant. Pour les autres types d’ondes, dont les radiofréquences des téléphones portables (400-2100Mhz), rien n’a été démontré. Mais ces ondes étant connues pour échauffer les tissus de l’organisme situés à proximité, les risques potentiels pour le cerveau font l’objet de toutes les attentions. Actuellement les données issues des études disponibles sont contradictoires : la qualité de leur protocole, le nombre insuffisant de personnes étudiées ou la durée insuffisante de suivi des risques expliquent certainement ce constat.

Rappelons qu’il est possible de choisir son téléphone mobile en fonction des ondes qu’il émet en tenant compte du DAS (Débit d’absorption spécifique) ou SAR, en anglais (Specific absorption rate). Au sein de l’Union européenne, la limite de DAS est de 2 W/kg, dont la moyenne se rapporte à 10 grammes de tissu. par contre Aux États-Unis, la FCC exige que les téléphones commercialisés aient un niveau de DAS inférieur à 1,6 W/kg pour 1 gramme de tissu.

Par mesure de précaution, il est donc préconisé de limiter l’utilisation de téléphone portable et, en tout cas, de privilégier l’utilisation de kit piéton pour éviter la proximité du téléphone avec le cerveau. Les enfants et les adolescents doivent limiter au maximum l’utilisation de ces appareils. Enfin, toutes les actions augmentant le trafic des ondes au niveau de l’appareil doivent être évitées : téléphoner en se déplaçant (changement d’antenne relais), téléphoner dans des zones à faible émission…

Au-delà des normes d’émission imposées à tous les constructeurs de Mobile (qui doivent en afficher le niveau sur les notices de leurs appareils), les autorités sanitaires recommandent à tous les utilisateurs de Mobile de respecter certaines règles de précaution qui sont :

  1. Utiliser son téléphone mobile avec discernement. Eviter les conversations inutiles ou trop longues.
  2. Etre vigilants dans les zones de mauvaise réception car dans ces zones, l’appareil augmente sa puissance d’émission et donc le niveau d’exposition aux ondes de utilisateur. Entre son niveau minimal et son niveau maximal, la puissance d’émission d’un téléphone peut être multipliée par 1000.

Comment utiliser son téléphone avec discernement

    3.   Eviter de téléphoner en se déplaçant : à chaque fois que le téléphone doit rechercher une nouvelle antenne relais sur votre parcours, il élève sa puissance d’émission au niveau maximum.

Comment utiliser son téléphone pour éviter le cancer

 4.  Conseiller aux enfants l’usage modéré du téléphone mobile, il est préférable de ne même pas utiliser avant 12 ans.

Comment utiliser son téléphone pour éviter le cancer

 5.  Eloigner son téléphone mobile de son corps, même lorsqu’il est en veille. Il n’est pas conseiller de dormir avec un téléphone mobile prêt de nous mais ça nous arrive des fois de s’endormir lorsqu’on regarde un film sur notre mobile si c’est le cas mettez votre mobile en mode avion bien avant .

Comment utiliser son téléphone pour éviter le cancer

 6.  Il est conseiller d’utiliser le plus souvent un kit mains-libres.

Comment utiliser son téléphone pour éviter le cancer

 7.  Privilégier les téléphones ayant le DAS (Débit d’absorption spécifique) le plus faible (<1W/Kg).

Source :  => LES EDITIONS ST PAUL.

=> www.santemagazine.fr

=> Wikipedia                         

plus on partage, plus on possède. Voila le miracle! 

Leonard Nimoy

Ne quitte surtout pas la page sans commenter et sans faire un partage🤝.

bonne chance 🙏🏼🙏🏼 !!

Lisez également cette article sur comment lutter naturellement contre la mauvaise haleine.

Comment prévenir naturellement le cancer

Aujourd’hui, le cancer est sans doute l’une des maladies les plus répandu dans monde, touchant autant les hommes que les femmes. Mais comment pouvons-nous prévenir le cancer ? Au niveau de l’alimentation, existe-t-il des aliments à privilégier ? Le faite de faire des exercices tous les jours et de se tenir en forme peut-il éviter d’avoir le cancer.

Il est vrai que le cancer est un vrai fléau et, ce qui est le plus aberrant, c’est que le plus de gens vont, par exemple, mourrir d’un cancer des poumons, même s’ils n’ont jamais fumé. Il est vrai qu’il Ya d’autres facteurs à considérer, toutefois il y a quelques années la cause la plus fréquenté était le tabagisme. Malgré tout, il existe des moyens à notre portée, afin de diminuer les risques.

La nutrition est le facteur prédominant qu’il faut surveiller. Les docteurs et auteurs, Richard Béliveau est directeur du laboratoire de médecine moléculaire a l’université du Québec a Montréal  et Denis Gingras est chercheur spécialiste en cancérologie a l’hôpital Sainte-Justine a Montréal , ont écrit un livre qui s’intitule « les aliments contre le cancer ». Dans ce merveilleux livre vous apprendrez mille et une choses sur la sante par la nutrition.

Voici quelques aliments à privilégier pour prévenir le cancer, plutôt que d’avoir à le guérir :

  • Le raisin, grâce au resvératrol qu’il contientraisin contre le cancer

tomate contre le cancer

fraise contre le cancer

  • Le bleuet composé de delphinidine

ail contre le stress

brocoli contre le cancer

  • Le thé vert qui contient de l’épigallocatéchine -3- gallate

thé vert contre le cancer

  • La fève de soja composé de génistéïne

fève contre le cancer

J’espère que ces informations pourront vous aider.

Huit recommandations pour prévenir le cancer

Dans quelle mesure l’alimentation et l’activité physique peuvent-elles réduire les risques de cancer ? C’est le rapport à laquelle répond l’imposant rapport scientifique publié par le réseau du Fonds mondial de recherche contre le cancer (FMRC).

Un panel d’expert scientifiques ont examinés plusieurs  études menées à travers le monde depuis 50 ans. Après quelques années de discussion, le panel émet des recommandations concernant l’alimentation et l’activité physique qui s’appuient sur des études jugées « convaincantes » ou « probables ». Comme l’indique le rapport, ces recommandations devraient permettre de réduire les cas de cancer dans les populations mondial, à condition d’être respectées à la lettre.

  1. Rester aussi mince que possible, tout en conservant un poids normal. Maintenir un poids optimal tout au long de la vie pourrait être l’un des principaux moyens de se protéger du cancer.
  2. Faire une activité physique modérée d’au moins trente minutes chaque jour et éviter les activités sédentaires.
  3. Augmenter et varier la consommation d’aliments d’origine végétale, comme les légumes, les fruits, les céréales complètes et les légumineuses, tout en limitant les féculents raffinés (pain blanc, pâtes, riz blanc ou semoule).
  4. Limiter la consommation de viande rouge a moins 500g par semaine et éviter la charcuterie. Ces aliments sont considérés comme une cause « convaincante » ou « probable » de certains cancers.
  5. Restreindre la consommation d’alcool a une boisson alcoolisée par jour pour les femmes, et a deux pour les hommes. Les femmes enceintes et les enfants ne doivent pas consommer de boissons alcoolisées.
  6. Eviter les aliments salés ou conservés par salaison et limiter la consommation de produit contenant du sel ajouté afin d’arriver à un apport quotidien en sodium inférieur a 2,4g.
  7. Chercher à satisfaire les besoins nutritionnels uniquement par l’alimentation sans recourir aux compléments alimentaires. Ces derniers ne sont pas recommandés pour la prévention du cancer.
  8. Le panel d’expert souligne également l’importance de ne pas fumer et d’éviter la fumée secondaire. Le rapport s’adresse aussi à des groupes spécifiques. Les femmes qui viennent d’accoucher devraient nourrir leur bébé exclusivement au sein durant les 06 premiers mois, soutiennent les experts. Pour leur part, les personnes atteintes d’un cancer devrai, après leur traitement, à moins d’avis contraire, suivre l’ensemble de ces huit recommandations.

Source :  LES EDITIONS ST PAUL.

plus on partage, plus on possède. Voila le miracle! 

Leonard Nimoy

Ne quitte surtout pas la page sans commenter et sans faire un partage🤝.

bonne chance 🙏🏼🙏🏼 !!

Lisez également cette article qui vous dit comment éviter une fausse couche.

14 conseils pour se donner le plus de chances d’avoir un enfant

ce que vous devez savoir c’est que :

20% des couples éprouvent des difficultés car ils connaissent mal les bonnes périodes pour avoir des rapports sexuels féconds.

Le 14eme jour du cycle, sur un cycle régulier de 28 jours, demeure la période la plus fertile.

Le premier du cycle correspond au premier jour des règles 04 jours avant et 04 jours après le 14e jour du cycle, sont de jours propices à la fécondation. La meilleur période s’étale environ entre le 10e  et le 17e jour, ou si le cycle menstruel a tendance à être irrégulier, les résultats de ce calcul risquent de ne pas être tout à fait les mêmes.

14 recommandations pour se donner le plus de chances pour avoir un enfantUn kit d’ovulation peu aider a déterminé la période propice.

Ce kit est un test urinaire s’effectuant le matin avec les premières urines. Il permet de détecter le pic de l’hormone lutéine, LH précèdent une ou deux journées. Le taux de cette hormone présent en faible quantité pendant le cycle augmente brusquement juste avant l’ovulation causant l’expulsion par l’ovaire d’un ovule. Les tests ovulation détectent ainsi une  augmentation du taux d’hormone LH dans les urines 24 à 48H avant l’ovulation. Pour effectuer ce test, il faut tremper une bandelette d         dans l’urine puis analyser la couleur obtenu : une bande très colore signal la période la plus propice.

éviter le tabac pour avoir un enfantEviter le tabac.

La première des recommandations concerne le tabagisme des parents et bien sûr de la future maman.

Répercussion du tabac sur la grossesse.

Le tabac diminue la fertilité en diminuant le taux d’œstrogène, hormone nécessaire au bon déroulement de la fécondation. Le risque de faire une fausse couche spontanée est multiplié en moyenne par  trois chez les fumeuses, et encore plus important chez celle qui fumé plus d’un paquet par jour. Le tabagisme est la première cause d’accouchement prématuré. Le risque d’avortement spontané est multiplié par deux, le risque de faire une grossesse extra-utérine est multiplié par deux. La nicotine passe au travers du placenta est absorbe par le fœtus, ce qu’on appelle le tabagisme passif in utero. Le monoxyde de Carbonne provenant de la fumée de cigarette passe dans le sang du fœtus et peut priver partiellement le fœtus d’oxygène. On peut ainsi observer : une hypotrophie, diminution du poids du bébé. À la naissance d’environ 200g au minimum. Une diminution de la taille et du périmètre crânien sont observés. Un risque de donner naissance à un enfant pesant moins de 2.5kg 02 fois plus élevé chez les fumeuses.  Un faible poids à la naissance expose le nouveau-né a des complications et d’une augmentation du taux de mortalité natale et périnatale.

Répercussions du tabac chez l’homme.

Le tabac est une des causes majeure d’infertilité masculine.

 Eviter l’alcool.

éviter alcool pour avoir un enfant

Consommer de l’alcool diminue la fertilité des femmes et des hommes, deux verres d’alcool suffisent pour provoquer des lésions neurologique chez le fœtus, ce que les spécialistes appel le syndrome d’alcoolisation fœtale : le bébé peut avoir un retard de croissance, une déformation du visage, un retard  mental…

Eviter toute boisson contenant de la caféine.

La consommation quotidienne de deux tasses de café pendant la grossesse pourrait augmenter le risque de fausse couche.

 Surveiller le poids et manger équilibré.

éviter le surpoids pour avoir un enfant

Le poids constitue un élément important qu’il faut prendre en compte lorsqu’on désiré avoir un enfant ; une maigreur trop importante prédispose a l’infertilité. La reprise du poids peut parfois suffire pour permettre l’arrivé d’un bébé. Un excès de poids perturbe le cycle et diminue les possibilités d’avoir un enfant. D’autre part, l’association grossesse et obésité peut provoquer du diabète, de l’hypertension… et un risque de césarienne. Si vous avez des soucis avec votre poids je vous conseille de jeter un coup d’oeil sur cette article qui vous donne des astuces et conseilles pour combattre excès de poids/obésité.

Le régime alimentaire conseille pour diminuer les risque d’infertilité » et augmenter ses chances de tomber enceinte.

  1. Consommer des aliments comprenant des fibres : pain complet, pâtes, riz, fruits, légumes…
  2. Augmenter les protéines végétales (petits pois, lentilles, le soja, amandes…) et mangez moins de protéine animales (viandes,  œufs…).
  3. Consommer moins d’acide gras trans, retrouve dans les produits industriels (pâtisseries…).
  4. Consommer des produit laitiers entiers et diminuer les produits laitiers écrémés : la consommation de plusieurs portions de produits allégés chaque semaines augmenterait les risquent de trouble de l’évolution et par conséquent les risques d’infertilité.
  5. Diminuer le sucre, Préférer les glucides complets (pâte, riz…).
  6. Consommer des aliments contenant du fer : poissons, sardines, thon, hareng, haricots blancs, lentilles, pois chiches.
  7. Consommer des aliments contenant des vitamines, comme par exemple les fruits et jus de fruit (vitamine C), les épinards cresson, pissenlit, mâche, noix (vitamine B9).

Pratiquer une activité physique régulière

Comment combattre l’Excès de poids/l’obésité

.

Faire l’amour régulièrement.

augmenter ses chances d'avoir un enfant

 

Faire l’amour souvent multiplie les chances de réussite. Il est arrivé également que les rapports sexuels soit difficiles en raison par exemple d’une baisse de désire (frigidité) ou d’un trouble de l’érection.

Si vous faites amour :

  • Une fois par semaine : les chances de réussite sont de l’ordre 16.7%.
  • deux fois par semaine : elles sont de 32%.
  • Trois fois par semaine : elle augmente de 46%.
  • Plus de quatre fois par semaine : elles atteignent 83%.

Apprendre à gérer son stress.

augmenter ses chances d'avoir un enfant

Le stress est un facteur négatif qui peut altérer les organes sexuels et les cellules impliquées dans la reproduction.

Plusieurs études ont relevé que anxiété diminue les chances d’avoir un enfant en provoquant une diminution, voire une absence d’ovulation lors des périodes de très grande tension et d’angoisse. Être détendue, se relaxer, prendre confiance en soi, prendre du temps pour rêvasser, lire, aller au cinéma, faire du sport… sont les éléments fondamentaux pour se donner le maximum de chance de réussite d’avoir un enfant.  Cliquez ici pour voire le 09 aliments anti-stress par excellence. 

Apprendre la patience.

augmenter ses chances d'avoir un enfant

Réussir a concevoir un enfant prend parfois un peu de temps et nécessite d’accepter d’avoir un peu de patience. Mais depuis plusieurs années, les couples, même jeunes, veulent avoir un enfant très rapidement. Notre mode de vie où tout doit être efficace et le plus rapide possible pousse ainsi chaque année des femmes et des hommes à se lancer de bilans et des traitements forts couteux et parfois inutile, alors qu’un peu de temps et de patience suffiraient.

Ne pas attendre trop tard pour décider d’avoir un enfant.

Le  désir tardif  de grossesse constitue un problème de plus en plus  rencontré par les spécialistes de la stérilité. Les femmes désirant privilégier leurs vies professionnelles mettent « de côté » l’envie d’avoir un enfant. Puis elles se « réveillent vers la trentaine » et réalisent que le temps avance et que leurs chances de devenir mère risque de diminuer.

Repérer les anomalies qui peuvent se traiter.

  1. Les pertes blanches pouvant témoigner d’une infection vaginale. Voici un article 👉🏽 qui vous propose 04 astuces naturelles contre les mycoses vaginales.
  2. Des cycles irréguliers. Si vous avez des soucis avec vos menstrues je vous conseille de jeter un oeil sur cette article qui présente quelques astuces naturelles très pratiques contre contre les règles douloureuses/ règles irrégulières.
  3. Des règles ou des rapports sexuels douloureux, pouvant témoigner d’une endométriose.
  4. Un surpoids important. 
  5. Une maigreur excessive.
  6. Une intervention abdominale qui aurait provoqué une altération de la perméabilité des branches.

Accepter de consulter un médecin pour en parler.

augmenter ses chances d'avoir un enfant

Certains couple se précipitent rapidement et consulte au bout de quelques mois de rapport sexuel régulier sans contraception n’ayant pas abouti à une grossesse. D’autres hésitent a consulter, culpabilisent, se referment sur eux-mêmes, n’osent plus sortie et voir leurs amis notamment ceux ayant des enfants. Ils se sentent exclue d’un monde extérieur devenue inaccessible et accepte difficilement l’idée qu’un couple comme le leur ne réussisse pas à avoir un enfant. Accepter d’en parler et consulter un médecin, représente une démarche positive qui va les aider à surmonter cette détresse qu’ils ne réussissent pas à nommer.

beaucoup prier🙏🏾 car Tout ce que vous demanderez avec foi par la prière, vous le recevrez.Matthieu 21:22.

augmenter ses chances d'avoir un enfant


Source :  LES EDITIONS ST PAUL.

plus on partage, plus on possède. Voila le miracle! 

Leonard Nimoy

Ne quitte surtout pas la page sans commenter et sans faire un partage🤝.

bonne chance 🙏🏼🙏🏼 !!

Lisez également cette article qui vous dit comment éviter une fausse couche.

Astuces naturelles contre les Morsures de serpent

Ce que vous devez savoir c’est que : 

Le serpent est l’ennemi juré de l’Homme. Son venin est un est empoisonnant et peut tuer à l’immédiat. Pour cette raison, Dieu étant amour a mis sur terre les  antidotes contre le venin mortel du serpent. La terre elle-même que l’on trouve partout est médicament efficace contre la morsure de serpent. Beaucoup meurent de la morsure de serpent parce qu’ils ont peur, pourtant autour de nous se trouve les feuille de manioc, de macabo et plantain.

Astuces contre les morsures de serpent 

  1. feuille de mécano contre les morsures de serpent On peut faire un cataplasme de ces feuilles et placer sur la blessure pour être soulagé.
  2. la boue contre les morsure de serpentSuite à une morsure de serpent on peut également placer la boue simple sur la plaie. Cette boue absorbera le poison.
  3. chabon contre les morsures de serpentToutefois, le meilleur médicament à utiliser c’est le cataplasme de charbon. Et on peut également boire ce charbon qui dépure l’organisme et absorbe le poison venimeux du serpent.

Source : Dr ATTA K. BONSU

plus on partage, plus on possède. Voila le miracle! 

Leonard Nimoy

Ne quitte surtout pas la page sans commenter et sans faire un partage🤝.

Merci 🙏🏼🙏🏼 !!

Lisez également cette article qui vous dit comment éviter une fausse couche.