Comment utiliser son téléphone mobile pour éviter le cancer

Ce qu’il faut savoir c’est que :

Jusqu’à ce jour aucune preuve scientifique convaincante ne permet de conclure que les utilisateurs de téléphones mobiles ont un risque accru de cancer. Cependant, certaines données issues des résultats préliminaires de l’étude Interphone incite à la prudence.

Beaucoup d’incertitude planent aujourd’hui sur les ondes électromagnétiques émises par les téléphones portables et les antennes relais. En conséquence, de nombreuses études ont été ou sont conduites à travers le monde pour élucider les problèmes de santé qui seraient potentiellement liés à leur utilisation.

Pour l’heure ; seules les ondes de très basse fréquence (0-300MHz) ont été reconnues a risque de cancer du sang chez l’enfant. Pour les autres types d’ondes, dont les radiofréquences des téléphones portables (400-2100Mhz), rien n’a été démontré. Mais ces ondes étant connues pour échauffer les tissus de l’organisme situés à proximité, les risques potentiels pour le cerveau font l’objet de toutes les attentions. Actuellement les données issues des études disponibles sont contradictoires : la qualité de leur protocole, le nombre insuffisant de personnes étudiées ou la durée insuffisante de suivi des risques expliquent certainement ce constat.

Rappelons qu’il est possible de choisir son téléphone mobile en fonction des ondes qu’il émet en tenant compte du DAS (Débit d’absorption spécifique) ou SAR, en anglais (Specific absorption rate). Au sein de l’Union européenne, la limite de DAS est de 2 W/kg, dont la moyenne se rapporte à 10 grammes de tissu. par contre Aux États-Unis, la FCC exige que les téléphones commercialisés aient un niveau de DAS inférieur à 1,6 W/kg pour 1 gramme de tissu.

Par mesure de précaution, il est donc préconisé de limiter l’utilisation de téléphone portable et, en tout cas, de privilégier l’utilisation de kit piéton pour éviter la proximité du téléphone avec le cerveau. Les enfants et les adolescents doivent limiter au maximum l’utilisation de ces appareils. Enfin, toutes les actions augmentant le trafic des ondes au niveau de l’appareil doivent être évitées : téléphoner en se déplaçant (changement d’antenne relais), téléphoner dans des zones à faible émission…

Au-delà des normes d’émission imposées à tous les constructeurs de Mobile (qui doivent en afficher le niveau sur les notices de leurs appareils), les autorités sanitaires recommandent à tous les utilisateurs de Mobile de respecter certaines règles de précaution qui sont :

  1. Utiliser son téléphone mobile avec discernement. Eviter les conversations inutiles ou trop longues.
  2. Etre vigilants dans les zones de mauvaise réception car dans ces zones, l’appareil augmente sa puissance d’émission et donc le niveau d’exposition aux ondes de utilisateur. Entre son niveau minimal et son niveau maximal, la puissance d’émission d’un téléphone peut être multipliée par 1000.

Comment utiliser son téléphone avec discernement

    3.   Eviter de téléphoner en se déplaçant : à chaque fois que le téléphone doit rechercher une nouvelle antenne relais sur votre parcours, il élève sa puissance d’émission au niveau maximum.

Comment utiliser son téléphone pour éviter le cancer

 4.  Conseiller aux enfants l’usage modéré du téléphone mobile, il est préférable de ne même pas utiliser avant 12 ans.

Comment utiliser son téléphone pour éviter le cancer

 5.  Eloigner son téléphone mobile de son corps, même lorsqu’il est en veille. Il n’est pas conseiller de dormir avec un téléphone mobile prêt de nous mais ça nous arrive des fois de s’endormir lorsqu’on regarde un film sur notre mobile si c’est le cas mettez votre mobile en mode avion bien avant .

Comment utiliser son téléphone pour éviter le cancer

 6.  Il est conseiller d’utiliser le plus souvent un kit mains-libres.

Comment utiliser son téléphone pour éviter le cancer

 7.  Privilégier les téléphones ayant le DAS (Débit d’absorption spécifique) le plus faible (<1W/Kg).

Source :  => LES EDITIONS ST PAUL.

=> www.santemagazine.fr

=> Wikipedia                         

plus on partage, plus on possède. Voila le miracle! 

Leonard Nimoy

Ne quitte surtout pas la page sans commenter et sans faire un partage🤝.

bonne chance 🙏🏼🙏🏼 !!

Lisez également cette article sur comment lutter naturellement contre la mauvaise haleine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *